- Au Chili
- Directoire
- Dans le monde
- Histoire

 

 

 

 

 
 
Qui sommes-nous?

La Corporation Alliance Française du Chili est une Institution sans buts lucratifs, et ses objectifs sont les suivants :• Œuvrer à la diffusion de la culture en général et de la culture française en particulier :
• Diffuser l’enseignement de la langue française, créant le cas échéant, à cet égard, des établissements d’enseignement et/ou des centres culturels, à Santiago et en province ;
• donner son appui moral, voire matériel, en fonction de ses ressources, à toute œuvre de diffusion culturelle.


Au Chili

Histoire de l’Alliance Française au Chili

La Corporation dénommée Alliance Française du Chili fut créée sous le nom Alliance Française moyennant une écriture publique octroyée le 11 mai 1934 devant le Notaire de Santiago M. Javier Echeverría Vial, où sont établis ses statuts. Ils ont eu quatre modifications. Dans la dernière, le 25 août 1971, la Corporation prend le nom d’Alliance Française du Chili.


En 1932 le Conseil de l’Alliance Française du Chili, que présidait M. Rémy Vuillemin, (Président en même temps de la Colonie Française), crée un premier petit collège qui accueille 50 élèves. En 1934 le nombre d’élèves ayant doublé, le Conseil décide d’acheter, avec l’aide du Gouvernement français, un bâtiment rue Lord Cochrane. Parallèlement se développait les cours du soir pour adultes. En 1939 M.Vuillemin obtenait, pour assurer le meilleur niveau possible de l’enseignement du français, l’envoi de France d’un inspecteur primaire, M. André Lagrange; ce fut le premier professeur détaché. Sous la direction de M. Lagrange s’ouvrit, avenue Pedro de Valdivia, un nouveau collège. Le Conseil de l’Alliance Française de l’époque pensait déjà à la création d’un grand lycée dans un terrain dont l’achat était à l’étude, ainsi qu’à la fondation d’une Société Anonyme pour l’administrer. La guerre paralysa les projets.

En 1942, le « Comité de la France Libre » présidé par M. André Piraud, assumait la direction de l’Alliance Française du Chili, galvanisait les énergies et entreprenait un vaste plan de réalisations. Ainsi fut créée par M. Emile Lailhacar la « Sociedad Inmobiliaria Francesa S.A. » destinée à assurer une administration plus rationnelle des deux établissements d’enseignement à Santiago: le collège Louis Pasteur de la rue Lord Cochrane et le collège de la rue Pedro de Valdivia. De même, grâce à l’aide du Comité de Londres et à l’appui de la collectivité française locale, en pleine guerre, cette Société fait l’acquisition de l’immeuble du collège de l’avenue Pedro de Valdivia, et prend en charge le collège Louis Pasteur de la rue Lord Cochrane. A cette époque, l’Alliance Française fut la seule Institution offrant au public adulte, des cours de français; ainsi une moyenne de quatre-cents élèves reçut des cours de langue et de civilisation, subventionnés par l’Alliance Française.

En province, l’oeuvre réalisée dans le court espace de trois ans fut vraiment extraordinaire; elle rallia de nombreux groupes de français et de chiliens amis de la France qui étaient prêts à collaborer à la cause française, mais n’avaient aucun contact avec leurs compatriotes de Santiago. C’est ainsi que, furent fondés le Lycée Charles de Gaulle à Concepción (1943), le Lycée Claude Gay à Osorno (1944) et le Lycée Jean Mermoz à Curicó (1951), au moment même de la dissolution du Comité de la France Libre. Le collège Louis Pasteur, à Traiguén, existait déjà depuis 1891.

Sous la présidence de M. René Barre et avec la collaboration de M. Jacques Simon, furent modifiés les statuts de l'Alliance Française du Chili ce qui permit de former différentes sociétés anonymes d'éducation qui, jouissant d'une assez grande autonomie, pouvaient administrer plusieurs lycées et collèges avec souplesse et efficacité, mais dépendants pédagogiquement de l'Alliance Française du Chili. Ainsi se constituait la Fédération de l'Alliance Française du Chili, en tant qu’organisme central, avec une ramification de sociétés anonymes locales où elle aurait un représentant dans les conseils administratifs. À partir de 1960 tous les collèges (Santiago, Curicó, Concepción, Osorno et Traiguén) font parti du Directoire de l'Alliance Française du Chili.

En 1990, il est créée en France l'AEFE (Agence pour L'Enseignement Français à l'Etranger), organisme public à caractère administratif, avec lequel des conventions de fonctionnement pédagogique ont été signées.

Durant la dernière décennie, l'Alliance Française du Chili a développé deux importants projets éducationnels en partenariat avec d'autres institutions :


- En 1992 l'Alliance Française du Chili accueille la pétition du M. Jacques Lucas, fondateur et Directeur du Collège Français de Valparaiso, de refonder un nouveau Collège, une Alliance Français sur la base et la structure du Collège Français de Valparaiso. Pour ce faire se sont réunis les volontés, les efforts et les crédits de la Corporation qui prit la tête du Projet, avec le Centre des Parents du Collège de Viña del Mar, l'Union des Français du Chili, la Bienfaisance Française de Valparaiso et la Société Anonyme de M. Lucas. Deux organismes naissent: la Sociedad Inmobiliaria Collfran 2000 Limitada chargé du financement et construction du nouveau Collège et la Corporación Educacional Francesa de Valparaiso, pour assumer son administration et sa gestion. L'Alliance Française de Paris en septembre 1996 accueille cet établissement en tant que partie intégrante du réseau des Alliances Françaises et depuis avril 1997 cet établissement fait partie du Directoire de l'Alliance Française du Chili. Le 1er août 1997 le Lycée Jean d'Alembert de Viña del Mar ouvre ses portes à la communauté de la V Région.

- En avril 2004 le Directoire de l'Alliance Française du Chili décide par unanimité, d'accorder la vente et l'aliénation des biens de propriété de la Sociedad Educacional Francesa d'Osorno S.A., immeubles dans lesquels fonctionnait le lycée Claude Gay, et d’appuyer la construction du nouveau collège situé à Las Quemas, Osorno. Le 1er mars 2005 le Lycée Claude Gay commence à fonctionner, les classes du préscolaire jusqu'à la 4º année d'enseignement secondaire, dans ses nouvelles installations. L'inauguration officielle a eu lieu le 30 mai de cette même année, avec la présence de nombreuses autorités chiliennes et françaises parmi lesquelles se trouvait M. Alain Le Gourrierec, Ambassadeur de France, et des représentants de tous les collèges de l'Alliance Française au Chili.

 

Directoire

Directoire 2009

Président d’Honneur: Maryse Bossière, Ambassadrice de France
Vice-Président d’Honneur :  Philippe Valeri, Conseiller Culturel
Conseiller honnoraire: Fernando Bravo



Président:
Javier Carvallo
Vice-Président: Ernesto Garrote
Secrétaire: Liliana Blin
Trésorier: José Moya
Représentant de Santiago: Yves Besançon
Représentant de Valparaíso: Ignacio Beláustegui
Représentant de Curicó: Uwe Pfeil
Représentant de Concepción: Paul Esquerré
Représentant d’ Osorno: Juan Iroumé 
Représentant de Traiguén: Carolina Sandoval
Conseiller: Paulette Lacassie
Conseiller: Philippe Leclerc
Conseiller: Marie Christine Haritçalde
Conseiller: Jean Marie Reuter
Conseiller: José Miguel Verscheure Conseiller: Alain Mazoyer

Secrétaire: Carmen Hiriart

Font partie de ce Directoire, les représentants des suivantes Corporations ou Sociétés Anonymes à caractère éducationnel qui ont actuellement existence légale :

Corporación Educacional Alianza Francesa de Santiago qui a à sa charge le Lycée Antoine de Saint Exupéry.
Corporación Educacional Francesa de Valparaíso, qui a à sa charge le Lycée Jean d’Alembert.
Corporación Educacional Alianza Francesa de Curicó, qui a à sa charge le Lycée Jean Mermoz.
Sociedad Educacional Francesa de Concepción S.A. qui a à sa charge le Lycée Charles de Gaulle.
Sociedad Educacional Francesa de Osorno S.A. qui a à sa charge le Lycée Claude Gay.
Corporación Escuela de la Alianza Francesa de Traiguén, qui a à sa charge le Collège Louis Pasteur”.

DÉLÉGATION GÉNÉRAL DE L’ALLIANCE FRANÇAISE AU CHILI
Mme.
Nicole Saffar
Calle Quinta 366
Viña del Mar.-
Tél: (56) 322 48 30 38
E-Mail:
Valparaíso@alliancesfrancaises.net

 

Dans le monde


L’Alliance Française dans le monde

Toute Alliance Française à l'étranger est une association autonome, sans fins de lucre, sous la responsabilité d'un comité composé par des personnalités de ce pays. Ces comités administrent des associations rattachées à l'Alliance Française de Paris.

L'originalité fondamentale de l'Alliance Française se caractérise par le fait que ces Alliances prennent la nationalité du pays où elles fonctionnent et qu’elles sont étrangères à une toute espèce de prosélytisme politique ou religieux. Ce sont des Associations dont les recettes servent, exclusivement, aux frais de fonctionnement.


Chaque année, un Colloque réunit les différents directeurs de ces Alliances dans le but d'unifier leur action culturelle et pédagogique.

Dans le monde il existe déjà 1110 Alliances Françaises, réparties dans 137 pays.

 

Histoire

Alliance Française de Paris

L'Alliance Française de Paris est une Association privée, reconnue d'utilité publique, fondée à Paris le 21 juillet 1883 afin assurer la diffusion de la langue et de la culture françaises à l'étranger". Son Siège est à Paris, 101, boulevard Raspail; là se trouvent réunis, le Secrétaire général et les Services centraux de l'Alliance Française: administration, enseignement à l'étranger, manifestations culturelles, diffusion du livre, examens; là aussi fonctionne l'École Internationale de Langue et de Civilisation.

Le Ministère des Affaires étrangères, d'une part, et l'Alliance Française de l'autre, préoccupés de coordonner leur action de diffusion de la langue et de la culture française dans le monde, ont signé une Convention le 29 septembre 1981. A partir de cette Convention le Ministère reconnaît la contribution précieuse de l'Alliance Française dans cette action de diffusion et s'engage à favoriser son travail sous la forme spécifique que les statuts lui attribuent.

L'histoire de l'Alliance Française remonte au 21 juillet 1883 à Paris. Quelques personnalités réunies sous la présidence de l'Ambassadeur Paul Cambon se sont proposées de fonder les bases d'une association qui aurait pour but la diffusion de la langue et de culture françaises dans le monde, en visant à établir un vrai dialogue entre les cultures. Quelques mois après, un Conseil d’Administration s'est constitué. L'Association a été reconnue par le Ministère de l'Intérieur de France et ses statuts furent élaborés et approuvés au cours de l'assemblée générale du 10 mars 1884, vraie date de fondation de l'Alliance Française de Paris.

Le Conseil d’Administration était composé par des personnalités politiques, des diplomates, des écrivains, des archéologues, des historiens, des magistrats, des éditeurs et des gens de l'église. Des noms illustres comme Ferdinand de Lesseps, Louis Pasteur, Ernest Renan, Jules Verne, Armand Colin en ont fait partie. Pendant de longues années ils ont travaillé avec détermination à consolider son existence et à la faire prospérer. Dès 1886, l'Association est reconnue d’utilité publique.

À partir de 1884, des institutions similaires ont été créées en Espagne, au Sénégal, à l’Île Maurice et au Mexique. Rapidement l'Alliance Française a réussi à être présente dans tous les continents. En 1904, elle disposait de 150 comités en France et 450 à l'étranger.

Fidèle à la volonté de ses créateurs, l'Alliance Française - excepté en France - n'est jamais une institution française, mais une association de droit local, administrée par les hommes et les femmes du pays qui l'héberge. Aujourd'hui, c'est un réseau international de plus de 1200 associations regroupant autour de la langue française plus de 370.000 élèves.

   
Av.Luis Pasteur 5418, Vitacura, Santiago, Chile - Fono/fax: (56-2) 218 91 32 - email: alianzaf@manquehue.net